Babylon

Babylon

 
http://babylon.cowblog.fr/images/300384086187397.jpg 
La scribe.
Antonio Garrido.
Jai lu.

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––




La scribe traite a propos d’un manuscrit apparemment très important qui déchire la chrétienté romain et grecque. Il s’agit de la Donation de Constantin (vous n’êtes pas sans savoir que Constantin est le première empereur chrétien qui a fondé la ville de Constantinople sur la ville de Byzance, capitale de l’empire Grecque). 

 
 
 
 Le résumé : Franconie, an 799, à la veille du sacre de Charlemagne. Fille d'un célèbre scribe byzantin, Theresa est apprentie parcheminière. Contrairement aux jeunes femmes de son âge, dont le rêve est de fonder une famille, elle n'aspire qu'à une chose : vivre parmi les livres. Mais un drame l'oblige à quitter sa ville et à se réfugier dans la cité abbatiale de Fulda. Là, elle devient la scribe du moine Alcuin d'York, véritable Sherlock Holmes en robe de bure. Alors que Theresa l'assiste dans ses enquêtes, elle découvre que, dans sa fuite, elle a emporté à son insu un précieux parchemin qui pourrait bien sceller l'avenir de la chrétienté...


http://babylon.cowblog.fr/images/AVTAntonioGarrido5260.jpgAntonio Garrido est né en Espagne en 1963. Il enseigne à l’université de Valence. Passionné d’histoire, il a consacré sept ans de sa vie à l’écriture de La Scribe, son premier roman, best-seller en Espagne, pour lequel il a effectué de nombreuses recherches en Allemagne.
 







 
L’auteur, Antonio Garrido tente de mêler le fond historique avec des personnages fictifs. Il semblerait que comme il l’explique dans un petit texte à la fin du livre, il se soit consacré à pas mal de recherche et se soit fait aidé par une doctorante qui faisait sa thèse sur le sujet. Cependant le premier hic c’est que j’aurai juste aimé que le fond historique soit un peu plus présent. En effet les personnages évoluent dans un environnement médiéval mais n’est pas vraiment décrit le contexte politique, la tension entre les deux empires, ainsi les acteurs principaux sont comme coincés dans leur bulles, sans mise en contexte ou si peu.
 
De plus j’ai eu l’impression aussi que les personnages ne sont pas assez développés, ils ne sont pas assez murs, leurs sentiments ne sont pas cohérents. Enfin je ne sais pas si j’arrive à me faire comprendre, disons que j’ai eu l’impression qu’ils sont à l’état de brouillon et que j’aurais aimé qu’ils soient plus complexe dans leur sentiments et leur actes. L’auteur a tenté notamment avec les personnages du moine Alcuin et Hoos Laarson, de donné une ambigüité dans le comportement de certains personnages, mais ce n’est pas totalement réussi, et cela m’a agacé plus qu’autre chose, car finalement au fond on se doute la vrai nature de leur personnalité. Ainsi toute cette ambigüité ne sert pas à grand-chose.
Aussi j’ai trouvé Theresa l’héroïne de l’histoire, trop naïve et trop candide au point d’en être agaçante. J’ai eu l’impression que son comportement ne cadrait pas avec l’enveloppe. Dans le récit on décrit Theresa comme une jeune fille souriante forte et entêtée, mais ses attitudes ne cadraient pas vraiment à la description. Et c’est bien dommage.
 
Un autre point qui m’a dérangé, c’est à propos de la forme du roman : on commence l’histoire avec la copie du manuscrite, et pendant une grande partie du roman après que Theresa ait fui sa ville de Wurtzbourg, pour Fulda, l’auteur occulte totalement cette histoire, c’est-à-dire la trame principale de l’histoire, comme s’il avait ajouté du texte pour grossir le roman. Ainsi ce n’est que fort tard dans l’histoire que l’on revient à la trame principale de l’histoire. J’aime bien quand on mêle plusieurs histoires mais il faut une certaines cohérence pour que cela marche. Le problème ici c’est que j’ai eu l’impression que l’histoire relative un codex n’était finalement qu’une mise en situation et n’avait pas vraiment d’importance.
 
Cependant j’ai quand même passé un bon moment. Malgré ces quelques critiques, le roman était sympa à lire et se lit relativement vite.

 
En résumé :  pas assez complexe, peu de contexte historique mais malgrés tout une bon lecture.



Babylon.

 

––––––––––––––––––––––––

http://babylon.cowblog.fr/images/dhkfhkshf.jpg
 
 
 

Historique

Mercredi 25 août 2010 à 13:04

Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Toi, Visiteur, parle si tu l'ose !









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://babylon.cowblog.fr/trackback/3031724

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast