Babylon

Babylon

http://babylon.cowblog.fr/images/couv26692551.jpg


Le Maître des Désirs
Judith Merkle Riley
Edition Presses de la Cité.
 
 
 


 
 
Quatrième de couverture : Exaspérée par l'emprise qu'exerce Diane de Poitier sur le roi Henri II, la reine Catherine de Médicis cherche à évincer la royale maîtresse. Elle fait appel en vain à la magie noire.
En désespoir de cause, ses astrologues lui parlent d'un mage, dont la tête monstrueuse, momifiée et enfermée dans un coffret, donnerait de formidables pouvoirs à qui la possèderait. La reine va chercher à s'approprier cette tête...
A la même époque, la jeune Sibylle tue accidentellement l'homme qu'elle m'aime pas et qu'on lui destinait. Prenant la fuite, elle décide de ce rendre à Orléans auprès de sa tante. Aux portes de la cité, un homme lui confie un sac de sel qu'il ne peut faire entrer en ville. Il contient en fait un coffret qui va révéler, aux yeux horrifiés de Sibylle, tout autre chose...
 
 

 
 
Biographie de l’auteur :  Judith Merkle Riley est née à : Brunswick, dans le Maine, le 14/01/1942 et est morte à Claremont en Californie, le 12/09/2010. Judith Merkle Riley était un écrivain et universitaire. Elle a écrit six romans historiques entre 1988 et 2007.
Elle a enseigné au Département de gouvernement au Claremont McKenna College, à Claremont, en Californie.
 
 
 
 
D’autres livres de Judith Merkle Riley :
 
-       La Jeune Fille aux oracles.
-       Le Jardin des Maléfices.
 
 
 
 
 
 
 
Mes impressions : Pour une nouvelle lecture, je me suis lancée dans « le Maître des Désirs ». Écrit par Judith Merkle Riley, ce roman allie éléments historiques avec fictions. Judith Merkle Riley à une grande place dans mon monde littéraire en effet, son roman « la Jeune Fille aux Oracles » est pour moi une véritable merveille que j’ai depuis déjà des années relus à de nombreuses reprises. J’étais assez contente quand je suis tombée sur "le Maitre des Désirs" en bibliothèque parce que ce n’est pas un auteur franchement connus dans le monde francophone. Et il est rare de trouver des traductions françaises (non je n’ai pas envie de lire en anglais^^).
 
 
Je suis dans l’ensemble assez déçue, ce roman ne ressemble pas à "la Jeune Fille aux Oracles" que j’ai relu relu et relu à de maintes reprise toujours avec passion. L’histoire est mal ficelée et les faits historiques sont plutôt imprécis (je ne suis pas une grande connaisseuse de la période de Catherine de Médicis j'aurai aimé en savoir plus, de manière simple). J’ai eu du mal au début à reconnaitre les personnages notamment Nostradamus. Et en parlant de ce personnages important Nostradamus est un « savant » très connus dans le monde et je dois dire que à part le fait qu'il a prédit pas mal de choses notamment la fin du monde je ne connais pas grand-chose de lui. J’espérais quand même avoir une idée de ce que fut le personnage qu’il aurait du être.
Je trouve aussi que le cotés surnaturel est vraiment intégré dans l’histoire mais de manière boiteuse, le personnage
Anael (le maitre de l’histoire) est très peu exploité alors qu’il est un des personnages les plus important de l’histoire vu que c’est lui qui fournit les informations à Nostradamus. Ménandre, créature maléfique qui se présente sous la forme d’une tête momifiée, toujours vivante dans un coffre n’est qu’une créature grotesque qui ne m’a pas une seconde effrayée par ses actes alors que c’est manifestement à cause de lui que tous les problèmes arrivent. Je suis déçue je n'ai pas ressenti l'éminence du danger.
Sybille l’héroïne de l’histoire est un personnage fade et sans talent pour la poésie, je ne m’y suis pas attachée cette obsession pour ses grands pieds m’est apparue incompréhensible. De plus, l'attrait pour Ménandre aurait du être plus exploité limite insoutenable mais ce n'est pas le cas, cela parait trop facile.
 
Sinon à coté de ca, il se peut que la traduction soit mal faite, il faut dire que Judith Merkle Riley est mal connue des pays francophones alors peut être que le traducteur engagé n’était pas assez pointilleux.

Que dire de plus, j’ai mis beaucoup de temps à le lire, mais c’est surtout à cause du fait que je n’ai pas beaucoup le temps de lire et quand je ne suis pas passionnée par un livre j’ai un peu du mal à vouloir à tout prix savoir la suite.
Ce n’est peut être pas le dernier roman de l’auteur que je lirais mais je sais que j’entamerai le prochain avec plus d’appréhension et de doute.


 
Et Vous qu'en avez-vous pensé ?
Bonne Lecture.


Babylon
.
 
 

Historique

Samedi 16 avril 2011 à 8:54

Par Jack le Jeudi 20 octobre 2011 à 13:28
Merci pour le partage
 

Toi, Visiteur, parle si tu l'ose !









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://babylon.cowblog.fr/trackback/3101227

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast